Comment améliorer la gestion des abonnés et permettre un publipostage efficace.

Document de travail, pour avis et commentaires
Le chapitre 1 a été rédigé à partir de quelques interviews de titulaires de site.

La gestion des utilisateurs a été développée en fonction des besoins successifs : contrôle d'accès des gestionnaires des sites et de l'application, auto-inscription des abonnés, puis gestion des membres d'une association. De même, les fonctions actuelles d'envoi de messages sont dérivées de la gestion des commentaires. L'ajout d'une fonction de publipostage efficace, pratique et sécurisée entraine probablement des adaptations importantes.

Formalisons les besoins, décrivons l'existant, recherchons des solutions, choisissons-en un ensemble cohérent et définissons un plan d'action pour les réaliser.

1. Expression des besoins fonctionnels

Ce chapitre ne constitue pas à ce stade un cahier des charges, mais une simple expressions des besoins qu'il conviendra d'évaluer avant de définir des spécifications et un plan de réalisation.

Le processus de publipostage peut se décomposer en plusieurs phases : la composition des messages (sujet et corps), la sélection des destinataires au moyen de listes de diffusion et le déclenchement des envois.

Les fonctions annexes qui en découlent sont celles qui participent au publipostage en amont (préparation des messages, gestion des listes, programmation des diffusions) ou en aval (publication et archivage pour relecture ou pour suivi).

1.1. Messages à diffuser

1.1.1. Contenu des messages

Les besoins de publipostage concernent, dans l'ordre, la diffusion :

  • d'un nouvel évènement (exposition, concert...) ;
  • d'une mise à jour du site (nouvelle galerie, nouvel article...) ;
  • d'une information particulière, généralement ciblée vers un groupe de destinataires (réunion, annulation de répétition...).

Techniquement, ça revient à envoyer, avec ou sans adaptations :

  • une actualité publiée sur le site ;
  • un article du site ;
  • voire d'une page d'œuvre ou d'espace du site ;
  • ou un texte original, non publié.

Par site, le nombre d'évènements mensuels est trop faibles pour justifier la rédaction de bulletins reprenant plusieurs actualités.

Le texte du message part du résumé (description) ou du texte complet de l'actualité ou de l'article. Il peut être modifié, y compris par l'adjonction d'un ou de plusieurs images, voire de formules mathématiques en Latex.

Il est souhaitable que les informations à visibilité restreinte doivent être filtrées en fonction du statut des destinataires.
De même, le message doit être adapté à la langue de chaque destinataire, surtout si le site est multilingue.

Le message doit comporter un titre (objet) facilement identifiable.
Un lien vers la page dont le contenu est repris doit clairement figuré dans le message.
La politique de gestion des informations personnelles doit être référencée et en partie citée.

1.1.2. Mise en forme des messages

Sauf pour les messages associatifs ou ponctuels, leur présentation est importante. Elle doit rappeler la charte graphique du site.

La mise en forme peut varier en fonction du contenu du message ou de l'humeur de son émetteur. Si des gabarits ou des modèles sont envisagés, il est souhaité que plusieurs choix soient proposés.

Les fonctions de mise en forme souhaitées comprennent :

  • une mise en forme basique des textes (gras, italiques, etc.) ;
  • des liens actifs (URL) vers les pages du site, vers d'autres sites ou des adresses de messagerie ;
  • des images ou des formules intégrées dans le texte ;
  • exceptionnellement, des pièces jointes (PDF, images, etc.).

1.2. Sélection des destinataires

1.2.1. Listes de diffusion

Pour chaque site, les listes de diffusion comprennent :

  • les listes structurelles définissant le profil de l'utilisateur (membre, modérateur...)
    • dont celle des abonnés qui se sont inscrits sur le site ;
  • les listes techniques créées pour l'activité associée au site,
    • listes permanentes (groupes d'élèves, pupitres pour une chorale, conseil d’administration pour une association...),
    • listes temporaires (participants d'un cours, d'un stage...) ;
  • les listes de destinataires souhaités par le gestionnaires du site
    • dont une ou plusieurs listes de destinataires dorés (galeristes, institutions...).

L'inscription à certaines listes de diffusion peut être accessible en ligne, en accès public ou restreint.

Un gestionnaire peut importer des adresses dans une liste à partir d'un fichier formaté. Si l'adresse n'existe pas, un utilisateur sera alors créé automatiquement.

Un gestionnaire peut limiter un abonnement sur une période et il peut lui ajouter une remarque de gestion.

1.2.2. Sélection des destinataires

Les destinataires de chaque publipostage sera :

  • une ou plusieurs listes de diffusion ;
  • un ou plusieurs destinataires, inscrits ou non inscrits.

Il peut être utile d'exclure une ou plusieurs listes de diffusion et un ou plusieurs destinataires, mais cet usage est peu fréquent.

Les listes peuvent être celles d'un autre site si celui-ci l'autorise (emprunt de listes de diffusion comme l'emprunt d'œuvres).

Les adresses de messagerie destinataires peuvent être non validées par leurs titulaires, mais elles doivent être non désinscrites par leurs titulaires et non brûlées, c'est-à-dire non suspendues par un gestionnaire ou un processus technique (sur rejet systématique par exemple).

Dans le cas de diffusion différée, la sélection des destinataires est effectuée au moment du déclenchement du publipostage.

1.3. Déclenchement des diffusions

Un publipostage est réalisé à la demande par une personne habilitée (modérateur ou administrateur).

Il est immédiat.Des diffusions différées à une date et heure prévue peuvent être utiles. On peut aussi envisager des publipostages automatiques :

  • actualité au moment de sa date de début de publication ;
  • liste des actualités mensuelles ;
  • comptes rendus d'activité et statistiques.

1.4. Suivi des diffusions

1.4.1. Trace des messages

Le message original et la trace de toutes les adresses, et à quel titre, des destinataires d'un message doit être être conservée et non modifiable.

La référence interne du message ainsi que l'identifiant et l'adresse IP de son émetteur figurent dans l'entête du message.

1.4.2. Accès aux archives

Les messages diffusés sont consultables en ligne par leurs destinataires et par les membres des listes destinataires. Incorporer ainsi un utilisateur dans une liste lui donne accès aux archives de la liste.

Une liste peut être rendue publique ou à accès restreint aux abonnés, aux invités, aux membres ou aux gestionnaires.

NB : Même diffusé, un message peut être modifié ou caché par son auteur ou un modérateur. Seule la version corrigée sera visible en ligne.

1.4.3. Détection des lectures

Pour permettre d'évaluer l'efficacité d'un publipostage, on pourra chercher à détecter la lecture du message par chaque correspondant.

Ce type d'information dépend de l'outil qu'il utilise pour lire le message et de son paramétrage. Les données fournies seront anonymisées autant que possible.

1.4.4. Anomalies de diffusion

Une impossibilité de diffusion sera signalée à son initiateur et sera possible réitérée plus tard automatiquement.

Les avis de non remise seront analysés pour adapter s'il y a lieu le statut des destinataires concernés.

1.4.5. Purge des messages

Régulièrement (cadence mensuelle ?), les messages anciens seront purgés, avec un archivage externe pendant la durée de conservation obligatoire (un an). Le délai avant la purge est un paramètre de chaque liste. Certains messages importants peuvent être marqués pour ne pas être purgés.

 

2. Description de l'existant

De façon succincte, voici une présentation des fonctions actuellement présente dans la version 0.8.15 de l'application projet_a.

Sauf mention explicite, la gestion des relations avec les utilisateurs est de la responsabilité des modérateurs et par extension des administrateurs des sites, les droits des webmestres étant limités à la gestion du contenu (hors commentaires) publié. Mais rien n'empêche à ce qu'un webmestre soit aussi déclaré comme modérateur...

On pourra se référer à la page La structure des données et surtout au document PDF qu'elle référence en tête pour plus de détails sur les informations enregistrées pour chaque type d'objets.

2.1. Les utilisateurs

Un utilisateur n'est défini qu'une seule fois dans l'application, quelque soit le nombre de sites qui l'intéressent.

Les utilisateurs ont un rôle actif et leur enregistrement leur confère un droit d'accès à un ou plusieurs sites, celui d'abonné a minima.

Un utilisateur doit s'inscrire sur un site. Les gestionnaires de site ne peuvent pas en créer, ni modifier leur fiche. Seuls les super-administrateurs ont le privilège de passer outre ces restrictions ; ils peuvent aussi créer des utilisateurs sans adresse de messagerie, en créer plusieurs avec la même adresse et forcer la validité de celle-ci quand elle est définie.

La fiche d'un utilisateur comporte un identifiant de connexion non public, une adresse de messagerie qui peut aussi servir d'identifiant de connexion, un alias et le cas échéant ses prénom et nom, une courte description, la référence d'un site internet personnel, une photo, une langue écrite préférée. Le niveau de visibilité des informations est fonction du rôle de l'utilisateur : publique pour les titulaires d'un site public, invité pour les membres d'une association, gestionnaire pour tous les autres ; un gestionnaire de site ne peut accéder aux fiches que de ses seuls abonnés.

Toutes autres informations personnelles ne sont pas enregistrées, en particulier l'adresse et le numéro de téléphone.

2.2. Les groupes

Un groupe est propre à un seul site.

Quand ils sont créés les groupes structurels Abonnés, Invités, Membres, Modérateurs, Webmestres, Administrateurs donnent aux utilisateurs qui les composent les droits correspondants. Conformément au règlement intérieur de l'association AIO, les groupes Modérateurs, Webmestres, Administrateurs et Titulaires ne sont gérés que par les super-administrateurs ; ces groupes confèrent un droit d'accès Gestionnaire à leurs membres.

Les modérateurs peuvent créer d'autres groupes en fonction des besoins du site ou de leur association.

Un groupe est décrit par un nom et une description. Il est doté d'une adresse de messagerie, mais qui ne sert que comme affichage dans les messages envoyés au groupe - en pratique et sauf disposition contraire, le courrier envoyé à ou aux adresses définies pour le nom de domaine internet du site. Un groupe a aussi une visibilité variable pour pouvoir rendre possible son adhésion en ligne (non utilisé actuellement, sauf pour les groupes Abonnés de la plupart des sites).

2.3. Les abonnements

Un abonnement (subscriptions) enregistre l'appartenance d'un utilisateur à un groupe qu'il soit structurel ou non.

Rappel : Les modérateurs d'un site ne peuvent gérer les abonnements d'un utilisateur que si celui-ci dispose déjà d'un abonnement sur le site. En particulier, s'ils suppriment son dernier abonnement, ils ne pourront plus le remettre sans faire appel soit à l'utilisateur lui-même par la procédure d'abonnement public, soit à un super-administrateur qui a priori a d'autres choses à faire.

L'abonnement peut contenir des informations spécifiques (numéro d'ordre, fonction...) et des informations de gestion.

2.4. Les commentaires

Les commentaires ont été initialement prévus pour permettre à un utilisateur, connecté ou non, de laisser une remarque ou une question en bas des pages qui l'autorisent ou sur une page Contact ou Livre d'or.

Pour cet usage, ils sont immédiatement transmis par messagerie aux membres du groupe Modérateurs du site. L'un de ceux-ci peut le modifier, le publier sur le site sur la page où il a été déposé ou sur une autre. Ils peuvent aussi le retransmettre à un autre groupe ou à un autre utilisateur.

L'interface de gestion des commentaires réalisée pour les modérateurs a été généralisé à tous les utilisateurs qui peuvent retrouver depuis la commande Profil accessible en bas des pages des sites quand ils sont connectés tous les commentaires qui ont été transmis soit à eux directement, soit le plus souvent aux groupes auxquels ils appartiennent. L'interface permet également d'envoyer des « commentaires » aux utilisateurs et aux groupes dont il a la visibilité.

On remarquera que tous les commentaires non supprimés envoyés à un groupe deviennent automatiquement accessible à un utilisateur dès qu'il est abonné à ce groupe.

Les possibilités de formatage des commentaires sont très limitées, car ceux-ci sont rédigés en texte brut (voir l'article Formatage des chaines de caractères). Le message est transmis en texte brut et en HTML généré automatiquement.

La version originale d'un commentaire - avant toute modification par un modérateur - et la liste exhaustive des destinataires sont archivés, ne sont pas modifiables et consultables par les seuls gestionnaires.

2.5. La diffusion du texte des actualités et des articles

Pour donner une première réponse au besoin de diffuser vers les abonnés ou tous autres groupes d'un site, les modérateurs peuvent diffuser le texte d'une œuvre - actualité, article ou autre - du site : sur la page de gestion de l'œuvre, le bouton Diffuser convertit le texte HTML associé en texte brut et le transfère dans le formulaire d'envoi d'un commentaire.

Le formatage est perdu pendant ce transfert et l'expéditeur doit le restaurer en partie avec les seules capacité du texte brut. Il est impossible d'y faire figurer une image ou une pièce jointe, seuls des liens internet sont à disposition. Un seul destinataire, groupe ou utilisateur, n'est autorisé par envoi.

 

3. Éléments de solutions

3.1. Rédaction des messages

3.1.1. Messages en texte brut et HTML

Les clients de messagerie, c'est-à-dire les programmes qui affichent les messages chez les destinataires, peuvent être réglés pour n'afficher que le texte brut ou pour ne pas afficher les images distantes. De plus, l'utilisation d'HTML souffre d'un manque important d'interopérabilité, en particulier le recours aux feuilles de style en cascade (CSS) pour leur présentation. Enfin, les terminaux mobiles qui supportent assez bien les instructions de formatage affiche les messages sur un écran réduit.

Ceci impose plusieurs contraintes si l'on souhaite qu'un message bien présenté soit restitué au mieux chez la plupart des destinataires :

  • rédiger le message en texte brut et en HTML ;
  • formater très spécialement le message pour être correctement restitué par (presque) tous les clients de messagerie ;
  • en dernier recours pour les destinataires, toujours leur proposer dans le message un lien vers une page qui l'affichera dans un navigateur internet, en principe et en pratique plus respectueux des standards et donc plus à même d'afficher le contenu correctement présenté.

Pour éviter d'alourdir les messages et donc d'allonger le temps de leur chargement et de saturer les boites à lettres, on évitera d'intégrer des images et des pièces jointes lourdes en les remplaçant par des liens externes, à charge de maintenir ces liens actifs pendant une assez longue période.

3.1.2. Insertion d'images

Dans un message électronique, il est possible d'intégrer une image de trois façons :

  1. par intégration dans le corps du message, ce qui est acceptable si l'image n'est pas trop lourde (quelques dizaines de kilo-octets) et ce qui présente l'avantage de s'affranchir des protections potentiellement actives sur le client de messagerie. Hélas ! Beaucoup de terminaux mobiles ne les affichent pas facilement ;
  2. par référence externe, l'image est remplacé par un lien vers son emplacement sur un site internet, à charge pour le client de messagerie de la télécharger lors de la lecture du message. La protection de la bande passante des terminaux mobiles et celle de la vie privée (le serveur sait en effet quand vous avez lu le message) empêche souvent par défaut l'affichage des images ;
  3. par intégration en pièce jointe, solution citée pour mémoire car elle ne permet pas un rendu visuel du message. Elle a les caractéristiques de la première solution, mais elle gagnerait à être remplacée par le deuxième pour les images lourdes.

La référence à une image d'un site nécessite son enregistrement préalable comme image d'une œuvre ou d'un objet lié à une œuvre.
Faut-il ajouter aussi à l'application la notion d'objet lié à un message pour pouvoir envoyer des références d'images ou de pièces jointes non publiées sur le site ?

3.1.3. Insertion de pièces jointes

L'insertion de pièces jointes à un message est similaire à celui de l'insertion des images dont les solutions 2 et 3 sont applicables. On privilégiera le référencement externe à l'intégration des PJ.

3.1.4. Filtrage de la visibilité et de la langue

Plusieurs solutions sont envisageables concernant le filtrage du contenu des messages, de la plus simple à la plus complexe à réaliser :

Solution manuelle : le message diffusé est unique quelque soit le profil des destinataire, à charge pour le rédacteur d'en sélectionner lui-même le contenu.

Solution manuelle avec alerte : identique à la précédente, mais l'application prévient si une liste de destinataire a une visibilité plus grande que le message, visibilité déduite de l'œuvre dont le texte est utilisé.

Solution automatique : le texte est rédigé en plusieurs langues ou avec des sections de visibilités différentes, le contenu du message envoyé à chaque destinataire est calculé en fonction de son profil pour le site et de sa langue préférée. Le système permet la prévisualition du message avant envoi pour chaque catégorie de destinataires ; il prévient des incompatibilités (contenu vide pour certains destinataires).

3.1.5. Générateurs de messages

La complexité de la structure technique d'un message HTML impose pratiquement leur composition au moyen de générateurs, comme pour les pages du site vues les internautes.

Un générateur peut faire appel à un gabarit qui pendra en charge la mise en forme commune au site : entête, pied de page, colonage...

Générateurs et gabarits doivent prendre en compte les deux versions HTML et texte brut d'un même message. On pourra soit dédoubler ces composants, soit les définir en deux parties conditionnelles. → à tester

Un ou plusieurs gabarits ou générateurs neutres pourront être mis à disposition de tous les sites qui souhaitent les utiliser.

Le rédacteur doit pouvoir choisir entre plusieurs générateurs si plusieurs sont prévus pour le site et prévisualiser le message composé avant l'envoi. Un générateur sera sélectionné en fonction du type d'œuvre (actualité, article...) utilisée comme source du message.

Attention ! Pour garantir le respect des règles inhérentes au site et l'intégrité technique des messages, le texte importé de l'œuvre sera modifiable, mais sa transformation par un générateur ne sera qu'affichable avant l'envoi.

3.2. Listes de diffusion

Une liste de diffusion sera réalisée au moyen d'un groupe d'utilisateurs de l'application ; inversement, un groupe peut être utilisé comme une liste de diffusion. Les deux termes groupe et liste de diffusion sont donc synonymes.

3.2.1. Gestion ouverte des utilisateurs

Les contraintes dans l'application imposant à un utilisateur de s'inscrire lui-même et limitant sa gestion par les modérateurs d'un site aux utilisateurs déjà abonnés ne peuvent être conservées pour la gestion de liste de diffusion pour le publipostage promotionnel.

Des assouplissements doivent être apportés pour permettre à un modérateur d'enregistrer un nouvel utilisateur ou d'utiliser un utilisateur déjà inscrit. Ils doivent être envisager dans le respect de la vie privée, des données confidentielles et de la correspondance. L'article 1.4.4. Respect des données personnelles du règlement intérieur de l'association AIO devra être précisé en ce sens.

Un modérateur ne pourra rechercher un utilisateur dans la base de données qu'à partir de son adresse de messagerie complète. Il pourra alors l'intégrer dans un ou plusieurs groupes de son site.

Dans quelles limites un modérateur pourra-t-il modifier la fiche d'un utilisateur ? Trop de contraintes peut rendre la gestion des sites difficiles, mais trop peu peut créer des risques et des instabilités en cas de gestion ouverte.
Proposition : affecter un utilisateur au site qui l'abonne en premier. Cette solution aurait l'avantage de désigner un responsable pour chaque fiche comme pour tous les autres objets de la base de données.
Les cas des utilisateurs se désabonnant de leur site de rattachement et de ceux n'ayant pas d'adresse de messagerie personnelle seront à traiter.Les mots de passe ne sont ni lisibles, ni modifiables par les modérateurs.Y a-t-il un réel intérêt à enregistrer l'adresse, la localisation et les numéros de téléphone des utilisateurs ?

3.2.2. Désinscription d'un utilisateur

Un destinataire d'une liste de diffusion doit toujours pouvoir se désabonner.

Il doit pouvoir avoir accès aux informations le concernant et demander leur rectification auprès des modérateurs du site de rattachement ou par défaut auprès des super-administrateurs.

Il peut enfin demander sa désinscription de l'application. Cette requête peut entrer en conflit avec la gestion d'un site dont il serait membre par exemple et avec la règlementation imposant la traçabilité des actions internet pendant un an. On peut prévoir un attribut d'annulation sur sa fiche pendant se délai avant son effacement de la base.

3.2.3. Importation d'une liste

Un groupe ou liste de diffusion pourra être importé ou contrôler à partir d'un fichier au format CSV. La correspondance s'effectuera sur l'adresse de messagerie. La fourniture d'autres champs de la fiche utilisateur est fortement conseillée.

Attention à la codification des lettres accentuées !

3.2.4. Exportation d'une liste

L'exportation d'un groupe sera possible au format CSV, avec sélection des attributs à copier (par défaut, seule l'adresse de messagerie).

3.2.5. Gestion dynamique des groupes

La transaction de gestion des abonnements d'un site permet déjà facilement l'affectation ou la suppression de multiples utilisateurs dans les différents groupes du site. L'ergonomie peut être améliorer pour limiter par exemple les groupes cibles ou pour filtrer les utilisateurs concernés.

On peut envisager d'autres approches, mais il n'est pas sûr qu'elles soient plus performantes. → à proposer et à analyser

3.2.6. Groupes évènementiels

Bien que cette solution ne soit pas encore utilisée, il est déjà possible de créer des groupes d'utilisateurs associés à un évènement (répétition ou cours, stage...). On peut donc déjà envoyer un message à l'un de ces groupes.

Une liaison entre un groupe et un espace ou une œuvre permettrait d'afficher sur le site la liste des participants.

Un identification des groupes évènementiels permettrait de plus leur sélection, notamment sur la date.

Analyse des besoins à compléter.

3.2.7. Messages à destinataires multiples

Une modification structurelle de l'application est nécessaire (ajout d'une table de liaison entre la table comments et les tables groups et users) pour permettre l'envoi d'un message à plus d'un groupe ou d'un utilisateur. Une telle modification ne permettrait d'ailleurs pas de gérer les règles complexes (du type les membres de tel groupe sauf ceux de tel autre) sans changer le principe de visibilité de tous les messages envoyés à un groupe par ses nouveaux adhérents.

On peut envisager une solution de compromis : le message est envoyé à un seul groupe et il sera donc visible en ligne par tous les membres de ce groupe, mais on peut sélectionner ceux qui recevront le message en précisant leur appartenance ou leur non appartenance à un ou plusieurs autres groupes, voire en les désélectionnant individuellement. Ex. pour une chorale, pour écrire à toutes les choristes femmes, on affecte le message au groupe Membres duquel on sélectionne les groupes Sopranos et Altos (ou désélectionne Ténors et Basses).

3.3. Suivi des diffusions

3.3.1. Détection des lectures

Pour évaluer l'efficacité d'une diffusion ou pour savoir si une adresse de messagerie est toujours active, on peut essayer de détecter la lecture d'un message par un destinataire au moyen de plusieurs techniques, mais aucune n'est vraiment fiable, car cette détection est considérée - avec juste raison - comme une intrusion dans la vie privée des correspondants et les logiciels de messagerie peuvent les protéger s'ils activent les bonnes options. Les techniques possibles sont les suivantes :

  1. envoyer les diffusions avec une demande d'accusé-réception ;
  2. ajouter un paramètre personnalisé derrière l'adresse des images distante du message ;
  3. ajouter un paramètre personnalisé derrière l'adresse des liens inclus dans le message, en particulier celui qui propose son affichage dans le navigateur internet du destinataire.

La solution 1 nécessite la gestion par programme, éventuellement en différé, de la boite à lettres de retour.

Les solutions 2 et 3 sont assez voisines. Elles sont sont assez simple à mettre en œuvre par analyse différée des journaux du serveur web placé devant l'application. C'est même la seule possibilité quand on a délégué à ce frontal la délivrance directe des images.

Un message ou une ressource pouvant être lu plusieurs fois, il faudra filtrer les doublons.

Toutes les données personnelles non utiles pour la fonction recherchée sont aussi à supprimer avant leur livraison aux responsables des sites : adresses IP, heures et durées des consultations, etc.

3.4. Impacts sur la structure des données et des traitements

Légende : Évolutions ◊ prévue, ♦◊ partiellement réalisée, ♦ complètement réalisée

3.4.1. Utilisateurs (users)

Nouveaux attributs de la table Users

 

♦ users.site_id
♦ opt_out
♦ last_reading_at  
Integer
Datetime
Datetime  
Site de rattachement
Désinscription
Date de dernière lecture

♦ Initialisation du site de rattachement

Liste des utilisateurs (users#index) - réservée aux super-administrateurs

♦◊ Nouveaux attributs
♦ Filtre par site de rattachement ou de souscription
   ♦ Accès par les modérateurs
♦ Critère de recherche globale d'un utilisateur par son adresse de messagerie (tous modérateurs)
♦ Critère de recherche locale d'un utilisateur par tout ou partie d'un attribut (id, alias, email)

Fiche d'un utilisateur (users#show)

♦◊ Nouveaux attributs
♦ Accès autorisé aux modérateurs du site de rattachement

♦ Abonnement à un groupe du site d'un modérateur
   ♦ avec choix du site (super-administrateurs)

◊ Désinscription (utilisateur ?, modérateurs, super-administrateurs)
◊ Réinscription (utilisateur ?, super-administrateurs)

Actions d'un utilisateur sur sa fiche
   ? Mise à jour
   ♦ Abonnements aux sites publics
   ◊ Abonnements aux groupes publics
   ♦ Désabonnements publics
   ◊ Désinscription
   ◊ Réinscription ?

Création d'un utilisateur (users#form)

♦ Choix du site de rattachement (super-administrateur)
♦ Création a minima avec un seul identifiant

Contrôle d'un utilisateur (admin#consistency)

◊ Existence du site de rattachement
◊ Unicité des identifiants

3.4.2. Abonnements (subscriptions)

Liste des abonnements (subscriptions#index)
NB : La liste des abonnements permet d'afficher les membres d'un groupe.

♦ Filtre par des utilisateurs par groupe, mais avec ou sans tous leurs abonnements

3.4.3. Groupes (groups)

Fiche d'un groupe (groups#show)

◊ Importation dans un groupe
♦ Exportation des adresses des membres d'un groupe
◊ Exportation des membres d'un groupe

version 0.8.16-0356-131125
↑ Haut