Un site est composé de quatre catégories de données : des fiches descriptives des œuvres artistiques ; des objets joints à ces œuvres ; des espaces de présentation des informations aux internautes ; des « collages » indiquant comment les œuvres sont à présenter dans les espaces.

Projeta bdd sites structure 0.7 120712

Un site comprend encore d'autres informations qui seront l'objet d'autres chapitres, notamment la fiche de site, les générateurs et les commentaires.

1. Espaces

L'organisation générale d'un site est fournie par celle des « espaces » (spaces), destinés fondamen­talement à la présentation des œuvres de l'artiste.

Par analogie entre un site web et un musée (toutes proportions gardées sur la renommée de l'artiste :-), un musée est décomposé par exemple en ailes qui regroupent plusieurs salles qui ont plusieurs murs d'exposition.

De la même façon, un site sera structuré en arbre sur plusieurs niveaux (en général 3 ou 4), chaque élément de chaque niveau sera enregistré dans un espace.

Exemple :

     Page d'accueil
          Actualités – Expositions
          Galeries
               Galerie 1
               Galerie 2
               …
          Contact – CV

Chaque site dispose également de deux espaces techniques : un pour y placer les ressources partagées du site (logo, signature...) et un – la réserve – comme espace de transition.

2. Fiches descriptives des œuvres

Les différentes productions de l'artiste titulaire d'un site (tableau, installations, sculptures...) sont dénommées « œuvres » (works) dans le logiciel.

Chaque œuvre fait l'objet d'une fiche qui comporte sa description (titre, sous-titre, courte descrip­tion, date de création, matériaux...), un éventuel texte associé, des informations de gestion (disponibilité, prix...) et bien sûr des images (dessins ou photos).

Une à trois images de différents formats peuvent figurer pour chaque œuvre : standard, miniature, zoom (en général, l'image originale). Les formats requis dépendent de leur utilisation par les générateurs de pages. D'autres images d'une œuvre peuvent aussi être enregistrées comme objets joints (voir le prochain chapitre).

Pour des raisons de simplification, les fiches descriptives d'une œuvres sont également utiliser pour les textes et images de présentation ou de liaison nécessaires à la réalisation du site : image de la page d'accueil, informations d'actualités, présentation de l'artiste, etc. Là encore, les générateurs utilisés préciseront les règles d'usage.

3. Objets joints à une œuvre

Dans quelques cas d'usage, une œuvre a besoin d'être décrite par plus de trois images ou complétée par des fichiers d'une nature spécifique. Par exemple, la fiche descriptive d'un chant et autant de fichiers musicaux que de voix ou d'interprétations.

4. Collage d'une œuvre sur un espace

Une fois enregistrée, un œuvre est ensuite « collée » (stickers) sur un ou plusieurs espace.

Le collage précise l'usage (image, texte, logo...) et la position sur les pages internet. Suivant le générateur, la position sera la référence d'une case dans une grille, la distance par rapport à la gauche et au haut de la zone d'affichage ; elle pourra aussi comprendre par exemple les dimensions de la représentation et son « altitude » en cas de superposition d'images.

Une œuvre est en général collée sur l'espace qui lui sert de mur d'exposition, mais elle peut être reprise également sur d'autres espaces, en particulier pour une page d'actualités. Elle peut également être référencée sur un autre site du projet, en particulier par le site communautaire pour en faire la promotion. (Le référencement inter-sites est réservé au site commun en version 0.4.)

version 0.7.9-0187-120618
↑ Haut