Par suite de l’incendie du centre serveur de Strasbourg où était hébergé le serveur de production AIO, le serveur de secours a aussitôt pris le relais et un nouveau serveur est opérationnel.

Aio incendie strasbourg 600x338 210317

Déclenché dans la nuit du 9 au 10 mars 2021, l’incendie sur le site de Strasbourg d’OVH a entièrement détruit le bâtiment qui hébergeait notre serveur d’exploitation Irouge.

Dans la matinée, le serveur de secours, bien nommé Espoir, a été activé pour absorber le trafic des internautes. Dans l’après-midi, après confirmation de la destruction de Irouge, Espoir a été reconfiguré pour devenir le nouveau serveur d’exploitation. Ayant été renouvelé en janvier, celui-ci est parfaitement adapté pour assurer la nouvelle mission qui lui est assignée.

Pour garantir la continuité de service en cas de nouvel incident, un nouveau serveur vient d’être installé en secours. Espoir étant localisé à Gravelines, près de Roubaix, et OVH n’ayant pas d’autres centres serveurs en France offrant le type de machines souhaité, le dernier se situe à Frankfort et a été baptisé Irot, en hommage à Irouge disparu (rouge se dit rot en allemand).

Pour rappel, les serveurs (virtuels) utilisés par l'association sont multiples ; les principaux sont les suivants :

  • le serveur d’exploitation Espoir ;
  • le serveur de secours Irot ;
  • le serveur de développement Oazur ;
  • le serveur de démonstration Uvert.

Les initiales et les couleurs des noms reprennent le sigle AIO et le nom de domaine a-io.eu de l’asssociation, eux-même tirés du poème Voyelles d’Arthur Rimbaud. Pour mémoire, il y eut un serveur expérimental Anoir.

Le code de l'application est produit sur le serveur de développement. Dès qu'une version est prête, elle est poussée en ligne grâce au logiciel de gestion de versions Git. La base de données et les ressources (images, documents, enregistrements audio...) des sites sont mises à jour sur le serveur de production.

Les procédures de réplication permettent de copier le code et les données entre les différents serveurs. Elles sont lancées manuellement en tant que de besoin, sauf pour le serveur de secours qui est resynchronisé toutes les nuits à 4 h 11 précisément.

Le serveur de secours est ainsi à même de remplacer le serveur de production en cas de défaillance de celui-ci. Il est en permanence en ligne et tous les sites sont accessibles sur celui-ci en ajoutant le préfixe bis. devant l'adresse des pages.

Ex. : http://bis.a-io.eu/l-association-aio/l-association/actualites/-remplacement-du-serveur-d-exploitation

Les webmestres peuvent y retrouver la version de leurs pages de la veille ou s'entrainer à actualiser leur site sans risque pour la version originale, car leurs modifications seront effacées lors de la prochaine synchronisation nocturne.

↑ Haut